S'il y en a que le "sketch" ci-dessous fait rire, je leur conseille d'aller rapidement adhérer au FN qui manque, paraît-il, de crétins pour se renflouer :

"Vous avez entendu dans les médias ?"

"J'étais un peu obligé aussi. Quand t'es boycotté quand t'es censuré comme moi.

J'avais pas les moyens de faire autre chose, vous savez combien ça coûte une campagne promotion sur TF1 vous ?  Au début, j'ai bien pensé à une fausse agression. Je me suis dit je vais me faire taper à coup de barre à mine dans le XIXe."

"C'est vrai que c'est assez efficace. Mais j'ai un pote qui m'a dit ça marchera pas. Faut être juif pour ça. Même si j'y vais avec une kipa je vais me faire repérer, ils bougeront pas."

"Alors j'ai appelé mon pote Jean-Marie. Je lui ai dit ça fait trois ans que j'essaie de passer dans le médias, c'est la galère. Alors j'ai eu une idée: est-ce que vous pourriez être le parrain de ma fille? Je me suis dit ça peut relancer ma carrière."

"Résultat j'ai fait mieux que Fourniret en termes d'impact.

L'autre il s'est fait chier à violer des gosses. Fais baptiser tes gosses, t'emmerde pas ! "

Il paraît que l'auditoire, acquise, est pliée.

Voila à quoi en est réduit ce pauvre type de Dieudonné qui, il fut un temps, je l'avoue, me faisait sourire, lorsqu'il était en duo avec Elie Semoun, lequel Elie Semoun a exclu récemment (on le comprend) de reformer son duo avec ce sinistre trou du cul.

Le trou du cul en question, pour ceux que ça intéresse, passe actuellement dans la salle du Théâtre de la Main d'Or à Paris, dont il est propriétaire (qui voudrait de lui ?).