On m'a transmis cette histoire (vraie) que je suis heureux de vous conter à mon tour, soucieux que je suis de vous informer des prouesses de la chirurgie et de l'économie dans notre beau pays :

Le congrès international 2009 de Chirurgie & Économie s’ouvre sur une présentation rapide des nouvelles découvertes.

Un docteur Anglais explique :

- La médecine en Angleterre est tellement avancée qu'on implante les testicules de quelqu'un à un autre et il peut chercher du travail en 6 semaines.

Un docteur allemand rétorque :

- Chez nous, on transplante une partie du cerveau de quelqu'un chez un autre et le deuxième peut chercher un travail en 4 semaines.

Le chirurgien russe surenchérit :

- Ce n'est rien à côté de nous. En Russie, la médecine est tellement avancée que si on enlève un bout du coeur de l'un et on le replace chez un autre, au bout de 2 semaines tous les deux peuvent chercher un travail.

A son tour, le représentant français qui n’a pas fait médecine explique :

- Tout ça c'est des babioles en comparaison des progrès français depuis 2007. Nous avons pris quelqu'un sans cerveau et sans cœur.

Pour les testicules, je ne sais pas.

Aucune opération chirurgicale n’a été nécessaire : juste une grande opération de communication pendant quelques semaines.

Premier résultat : il a été nommé PRÉSIDENT.

Le deuxième résultat obtenu dépasse toutes les prouesses des intervenants précédents : en effet, aujourd’hui c’est tout le pays qui cherche du travail.