D’après Libé, dans les années 80 (autant dire avant le déluge) on les appelait "Plic et Ploc".
Sans savoir lequel était Plic et lequel était Ploc, je trouve que ça leur va bien au teint.

Les deux papys ex-présidents de la république, Giscard et Chirac, siègent donc maintenant, de droit, au Conseil Constitutionnel, où la récente installation de Plic (ou de Ploc) a donné, paraît-il, lieu à des joutes dignes d’une cour de récré d’école élémentaire, Plic et Ploc ne voulant en aucun cas que leur bureau respectif en ces lieux soit moins "prestigieux" que celui de l'autre.

Il paraît qu’il a donc fallu céder à Giscard un nouveau bureau plus grand au même étage "noble" que Chirac.

On attend maintenant la suite des aventures des deux tontons flingueurs, alias Plic et Ploc, ce qui nous promet de bons moments en perspective, les papys-gâteux ayant encore du ressort.

C’est vrai, quoi, ça nous changera des gesticulations un peu lassantes du petit Nicolas (pour rester dans le registre BD et cartoons).