Gillian Gibbons, institutrice à Khartoum a échappé aux coups de fouet, et n'a finalement été condamnée qu'à quinze jours d’emprisonnement pour avoir insulté l’islam (elle risquait six mois et 40 coups de fouets).

Diantre ! me direz vous, encore une dévergondée qui aurait osé serrer la main à un homme ou, pire, montrer une mèche de cheveux.

Que nenni, cette personne a eu l'audace inouïe de laisser les enfants de sa classe de Khartoum nommer un ours en peluche Mohammed*.

Faut-il vraiment commenter ça ?

 

*[Ou Mahomet, les avis divergent. Mais pour les ceusses qui se posent la question, rappelons quand même que, selon Wikipédia, "Mohammed" (ou Muhammad, "digne de louanges") est le prénom du prophète en arabe et que "Mahomet" en est une variante utilisée en français par l'intermédiaire du turc. Voila vous savez ce qu'il faut savoir. Plus serait superfétatoire.]