On ne nous l’avait jamais faite, celle-là : Kadhafi devrait effectuer une visite officielle en France début décembre, le seul "argument" avancé par l’Elysée (vous savez, cet endroit où réside désormais Nicolas-sans-Pimprenelle) étant que "Le président de la République s'est rendu en Libye en juillet, il est normal que le numéro un libyen lui rende la pareille."

Vous remarquerez le "il est normal" et le "lui rende la pareille".

Ce qui signifie que s’il lui prend l’envie d’aller "rendre visite" à Mahmoud Ahmadinejad, à Kim Jong-il ou à Than Shwe (merci Google), patron de la junte birmane, on aura droit "normalement" à "la pareille", en retour, de ces gens-là ?

Ça nous vaudrait certainement quelques remarques aigres-douces de nos amis européens, jaloux de nos relations.

De quoi vont-ils bien pouvoir parler Nicolas-sans Pimprenelle et son ami Kadhafi : de nucléaire ("civil", le nucléaire, toujours civil), de Mirages, de Rafales, d’infirmières et de médecin bulgares, ou, mieux, de Pimprenelle ?

Est-ce que par exemple, Nicolas-sans-Pimprenelle ne pourrait pas offrir à son pote, lui qui a des moyens et des relations, une paire de lunettes de soleil Prada ?

Je trouve que ça l’ferait pas mal (tant qu'à porter des lunettes moches et/ou vulgaires)...