En France, on a Sarko, les grèves, Jean-Pierre Pernaut et PPDA qui nous cassent le moral, mais au Bangladesh, ils ont Sidr, le cyclone, qui a fait, pour l’instant, 2000 morts et des millions de sans abris après avoir dévasté le sud du pays jeudi dernier.

Ça relativise, c’est vrai.

Surtout que ce pays, non content d’être l’un des plus pauvres du monde, avait déjà été ravagé en 1970 par un ouragan qui avait fait un demi-million de morts, et par un raz-de-marée en 1991, qui avait tué 138 000 personnes.

Et vous savez quoi ?

L'Union Européenne, l'Allemagne, la Suisse et l'Espagne ont réussi à débloquer trois malheureux millions d'euros pour les aider et les Etats-Unis ont gentiment proposé leur assistance.

Monde de merde.