J’ai parlé. Du moins je le crois. Je ne sais plus.

Dis-moi, TOI qui semble vivre et savoir.

Comment ?

Oui, je sais que vous me trouvez laid. Et un peu fou.

Des hommes, partout et toujours.

J’ai mal mais je ris, je crois que je suis un peu malade. Sans doute ce soleil liquide qui, partout, coule.

Sans doute aussi, ces sons. La musique est toujours là , elle me parle…

Tu entends cette note ? Elle revient si souvent.

La pluie dehors. Le soleil aussi.

On m’a dit un jour que j’étais un sentimental. Ce n’est pas vrai, je le sais. D’ailleurs, celui qui m’a dit ça ne m’aimait pas. En fait, il me haïssait. Moi je ne sais plus. Je crois que je l’aimais bien car il était un peu malade. Il ne pouvait pas marcher et toujours il était assis là, sur cette bizarre chaise. Quelquefois je lui parlais, mais il ne m’écoutait pas. Il disait aussi que j’étais fantasque.

Fantasque, c’est faux, n’est-ce pas ?

Qu’est-ce que ça veut dire « fantasque ?